Rechercher

Résultats de la recherche

Votre recherche "gratias" a renvoyé 86 résultats.

Now's the Time

La saga de Charlie Resnick ne se cantonne pas aux dix volumes qui composent la série. John Harvey a emmené son inspecteur dans d'autres enquêtes, d'autres tranches de vie, où nous retrouvons les personnages croisés au gré des romans. Fidèle à lui-même, Resnick continue de se préparer des sandwiches bizarres en écoutant Thelonious Monk, tandis que réapparaissent Raymond et Terry Cooke, la famille Snape et quelques autres. Ces douze textes - qui portent tous le titre d'un morceau de jazz !

Quand se lève le brouillard rouge_1ERE_ED

A sa sortie de prison, Gust, gangster professionnel, dérobe avec quelques complices deux mille passeports britanniques authentiques dont le prix minimum au marché noir est de mille livres l'unité. Un joli pactole que des truands londoniens veulent négocier avec des éléments désormais incontrôlés de l'ex-KGB qui veulent se refaire une identité respectable et écouler des têtes nucléaires en provenance des arsenaux de l'ex-armée rouge. Mais les services secrets anglais du contre-espionnage sont sur l'affaire.

D'ombre et de lumière

A la demande de son ex-épouse, Frank Elder accepte de quitter la Cornouailles, où il vit en ermite, pour revenir à Nottingham tenter de retrouver une femme disparue. Il voit dans cette mission l'occasion de renouer avec sa fille Katherine, dont la vie avait été bouleversée quelques années plus tôt par un drame dont il se sent toujours responsable. Elder découvre vite que la disparue, Claire Meecham, avait une vie secrète dont même sa propre soeur, Jennie, ne soupçonnait pas l'existence.

J'étais Dora Suarez

« ... S’il est vrai que parfois j’entre en désespoir (et c’est vrai), c’est le défi du roman noir tel que je le vois. Je peuple mes livres de gens gaspillés qui ne comprennent pas pourquoi ils doivent descendre la pente sans même une plainte. Mes livres sont pleins de gens qui, sachant qu’ils ont été abandonnés par la société, la quittent d’une façon si honteuse pour elle qu’elle ne fait jamais mention d’eux. Et c’est pourquoi J’étais Dora Suarez n’est pas seulement un roman noir, et qu’il va encore plus loin, pour devenir un roman en deuil. » Robin Cook
 

Sherlock Holmes dans tous ses états

Qui a tué le mari du chef de gare ? Pourquoi veut-on couper la queue du prince de Württemberg ? Pourquoi Watson essaie-t-il d'arracher les oreilles de Tony Blair ? Holmes et Watson sont-ils condamnés à manger du pigeon à tous les repas ? Quel mystère se cache dans le caleçon de la mort ? Éternel et protéiforme, Sherlock Holmes revient dans treize aventures résolument décalées, parfois assez éloignées de l'illustre modèle.

Preuve vivante

« Adipeux, bientôt chauve, plus très jeune, la poitrine ouverte par une blessure qui recommençait à saigner, l'inconnu ne savait pas du tout vers quoi il courait, seulement à quoi il essayait d'échapper. » Deux représentants. Un supporter de football italien. Et maintenant, cet inconnu vêtu en tout et pour tout d'une chaussette au pied gauche. Tous ont été sauvagement attaqués après avoir été abordés par une fille. En ce début d'été à Nottingham, Charlie Resnick est bien sollicité.

L'Imagination du coeur

Il faut qu'on ait un plan avant demain matin. On a besoin d'une aventure, mon chou, pour révéler notre moi profond. - Beany, tu es complètement givrée. Il y a près de vingt ans, Barry Gifford révolutionnait le roman noir américain avec un livre devenu mythique, Sailor et Lula, dont David Lynch tira une mémorable adaptation. Aujourd'hui, Lula est une vieille dame. Elle décide de rendre visite à son fils Pace, qui demeure à la Nouvelle-Orléans, mais elle ne veut pas partir seule. Elle prend donc la route avec Beany, son amie de toujours.

Le langage des cactus

Le temps qui passe a ceci de remarquable qu'il est purement relatif. On accorde communément à l'homme qui se noie la faculté de voir défiler toute son existence. Il n'est donc pas inconcevable que l'on puisse se remémorer, le temps d'ôter une paire de gants, la cour assidue que l'on a faite à une femme. Ainsi commence l'une des huit nouvelles de ce quatrième recueil de l'inimitable O.Henry, chantre de l'humour absurde, de la satire grinçante et des chutes inattendues.

Destination morgue

Le regard que l'ai toujours porté sur Los Angeles est celui d'un autochtone. Je n'ai jamais vu cette ville comme une terre étrangère dépeinte par des écrivains venus d'ailleurs. C'est là que j'ai grandi. Les données que je récoltais, je les passais au crible, je les transfigurais comme un gamin peut le faire...