Poèmes 1806-1843

Holderlin
Bernard Pautrat (Préfacier)
Bernard Pautrat (Traducteur)

La vie de HöIderlin (1770-1843) nous apparaît comme coupée en deux. Ses trente-six premières années lui firent don des grandes œuvres, roman et poèmes, qui attestent son génie et ont fait sa gloire : il y invente en effet un singulier lyrisme dont l'écho n'a cessé, jusqu'à nous, de se faire entendre comme un son absolument neuf. Mais s'ensuivirent encore trente-six autres années, que le poète passa dans une tour, chez un menuisier qui le recueillit lorsque le monde se fut accordé à dire qu'il avait perdu la raison. De cette seconde moitié de sa vie, nous restent une cinquantaine de poèmes, dont on trouvera ici un essai de traduction. Ces poèmes dits « de la folie », que Hölderlin confia à ceux qui vinrent le voir comme une attraction ou un modèle, témoignent d'un non moins singulier tournant dans son existence et son œuvre : pendant trente-six ans, il n'aura plus fait que regarder autour de lui, bornant son travail à rendre, poétiquement, le passage du temps sur ce paysage. De cette simplicité ressassée, où il s'applique à effectuer en lui la réconciliation de la Nature et de l'Esprit, s'élève pour nous, très étrange, une cuire beauté.

Genre: 
Numéros poche: 
352
Traduit de l'allemand
ISBN: 
978-2-7436-0843-9
EAN: 
9782743608439
Parution: 
septembre, 2001
160 pages
Format : 11.0 
x 17.0
Prix: 
8,15€