Les Derniers jours du Condor

James Grady
Hubert Tezenas (Traducteur)

Traumatisé par des missions à haut risque, l’agent connu sous le nom de code de « Condor » a été interné dans un hôpital psychiatrique secret de la CIA. Libéré, il travaille aujourd’hui à la bibliothèque du Congrès. Deux agents chargés de sa réinsertion, Peter et Faye, s’assurent périodiquement qu’il prend ses traitements et ne fait pas de vagues. Un soir, en rentrant chez lui, le Condor trouve Peter égorgé et crucifié au-dessus de sa cheminée. « Rien de tel qu’un tableau dément pour faire porter le chapeau à un dingue », se dit-il. Ses vieux réflexes reprennent le dessus ; il rassemble quelques affaires et prend la fuite. Le cauchemar de sa jeunesse recommence. Le Condor est de nouveau un homme traqué qui va devoir vendre chèrement sa peau dans les rues kafkaïennes de Washington. Son salut viendra peut-être des femmes qui vont croiser sa route…
 

James Grady est l’auteur du mythique roman Les Six Jours du Condor, adapté par Sydney Pollack avec Robert Redford. Ancien journaliste d’investigation et attaché parlementaire, il est familier des arcanes de Washington. Cette expérience lui a inspiré plusieurs romans dont Le Fleuve des ténèbres, Tonnerre et La Ville des ombres.

« Un regard essentiel et attristé sur les États-Unis d’aujourd’hui. » The Washington Post

Univers: 
Genre: 
Numéros poche: 
1027
Traduit de l'anglais (États-Unis)
ISBN: 
978-2-7436-3787-3
EAN: 
9782743637873
Parution: 
octobre, 2016
400 pages
Format : 11.0 
x 17.0
Prix: 
9,00€