Le fétiche et la plume

La littérature, nouveau produit du capitalisme
Hélène Ling
Inès Salas

Quelle place occupe encore la littérature à l’ère du capitalisme tardif ? Sans jamais céder à la veine du pamphlet, cette étude engagée et documentée, inédite par sa forme comme par son ambition, démontre avec une perspicacité aiguë combien, depuis plusieurs décennies, est à l’œuvre un processus d’aliénation des productions livresques à la nouvelle « économie de l’attention », menaçant l’autonomie du champ littéraire et de ses formes propres de légitimation.
Hyper-concentration éditoriale entre les mains de quelques méga groupes, prolétarisation accrue du statut des acteurs du livre, dépréciation symbolique de l’écrivain, formatage commercial de la notion de style, redéfinition horizontale du rapport à la lecture, emprise inquiétante des réseaux sociaux sur la critique : tous ces phénomènes, ici finement analysés, participent à une entreprise générale de dissolution de l’idée même d’écriture dans « la temporalité du produit culturel ».
Par-delà ce sombre constat, les autrices rappellent l’horizon vivant d’une littérature aux prises avec la langue et les métamorphoses de l’Histoire, qui continue d’œuvrer en silence à travers le filtre médiatique de l’époque.

ISBN: 
978-2-7436-5715-4
EAN: 
9782743657154
Parution: 
septembre, 2022
416 pages
Format : 14.0 
x 20.5
Prix: 
19,00€