Le Concept d'amour chez Augustin

Hannah Arendt
Anne-Sophie Astrup (Traducteur)

Au point de départ pour Hannah Arendt, comme pour Augustin, il y a une expansivité, le désir. « Structure fondamentale de l’étant », le désir est la forme d’un appétit qui installe le désirant dans la solitude, le dispose à toutes les détresses et à toutes les audaces, mais qui trahit une dynamique irrécusable, la volonté d’être heureux. Bonheur, joie, de quelque nom qu’on l’appelle, l’objet du désir révèle la fin ultime de l’être créé : être heureux. La disciple de Heidegger ; l’élève de Jaspers, et la lectrice de Kierkegaard révèle dans cette dissertation doctorale la trame prépolitique et les sources chrétiennes de son œuvre.

Genre: 
Numéros poche: 
288
ISBN: 
978-2-7436-0560-5
EAN: 
9782743605605
Parution: 
novembre, 1999
208 pages
Format : 11.0 
x 17.0
Prix: 
8,15€