Le commis

Bernard Malamud
Adam Thirlwell (Préfacier)
J. Robert Vidal (Traducteur)
Hélène Cohen (Traducteur)

« L’Amérique dont il attendait tant ne lui avait rien donné. » Pour Morris Bober, la vie se résume à sa boutique. Épicier à Brooklyn, il se lève à l’aube et ne rentre chez lui qu’à la nuit tombée. Très jeune, il a fui la Russie : à presque soixante ans, que reste-t-il de ses grandes espérances ? Le monde change ; il n’est plus certain de le comprendre. Un soir, Morris subit un
braquage et en ressort profondément atteint. La malchance semble le laisser en paix lorsque Frank, un Italien, lui propose son aide.

Fable bouleversante parue en 1957, le deuxième roman de Malamud est, selon le magazine Time, un des « 100 livres du xxe siècle ». Vendu à des millions d’exemplaires, ce chef-d’oeuvre a inspiré plusieurs générations d’écrivains. Car Malamud y réussit un tour de force : faire d’une épicerie de quartier un lieu de dramaturgie intense, où l’on s’interroge sur le destin, l’identité juive et la rédemption.
 
Fils d’immigrés russes né aux États-Unis, Bernard Malamud (1914-1986) est l’un des maîtres du roman américain, lauréat du Prix Pulitzer et du National Book Award. Depuis 2015, les Éditions Rivages ont entrepris avec succès de rééditer son oeuvre. Outre Le Commis, ont
paru Le Meilleur et L’Homme de Kiev.

Traduit de l'anglais (États-Unis)
ISBN: 
978-2-7436-3784-2
EAN: 
9782743637842
Parution: 
octobre, 2016
340 pages
Format : 14.0 
x 20.5
Prix: 
21,00€