Apprendre à perdre

Vincent Delecroix

Un jour nous allons tout perdre et nous le savons bien. Mais la perte a commencé bien avant : elle est partout dans notre existence. Non seulement nous perdons, tous et toujours, mais nous vivons avec ce qui est perdu, parlons avec les morts, errons dans nos souvenirs, rêvons de restitution. Ces expériences donnent à notre vie une irréductible dimension de survie. Presque à chaque instant, il faut apprendre à perdre. Morts de masse et deuils collectifs, exils et migrations d’individus qui perdent tout, craintes fantasmatiques de perte d’identités culturelles et nostalgies réactionnaires, liquidation progressive du sujet dans les maladies neurodégénératives, désastres écologiques, pertes économiques colossales ou destruction des conditions matérielles d’existence : notre époque elle-même vit la perte – et le plus souvent la produit. En questionnant la littérature et la philosophie, la douleur intime comme la conscience historique, ce livre cherche par fragments à comprendre la catégorie de ce qui, flottant entre l’être et le non-être, est perdu. Il ne vise ni la consolation ni la sagesse. Il ne prétend pas « apprendre à perdre » à qui que ce soit, mais à voir la perte.

Univers: 
Genre: 
ISBN: 
978-2-7436-4840-4
EAN: 
9782743648404
Parution: 
septembre, 2019
272 pages
Format : 12.0 
x 19.5
Prix: 
21,80€