À soi-même

Marc Aurele
Pierre Marechaux (Traducteur)

Le stoïcisme, dans sa version romaine, était une expérimentation qui durait toute une vie. Pour Marc Aurèle, la philosophie était plus qu'une activité collatérale ; elle était une consolation, comme l'écrira plus tard Boèce, ou bien une thérapie, comme on l'appellerait aujourd'hui. Marc Aurèle était un bon empereur et un homme solitaire. Il a été le premier à faire cadrer le bien commun avec le malheur individuel et c'est peut-être ce que sont vraiment les Pensées : un post-scriptum à la République de Platon. (Joseph Brodsky, Hommage à Marc Aurèle, 1994)

Genre: 
Numéros poche: 
440
ISBN: 
978-2-7436-1173-6
EAN: 
9782743611736
Parution: 
octobre, 2003
304 pages
Format : 11.0 
x 17.0
Prix: 
9,65€