Nations et nationalisme

Ernest Gellner
Benedicte Pineau (Traducteur)

Pour l'homme moderne, la coïncidence va de soi entre souveraineté politique et communauté de culture. Or le nationalisme n'est pas un effet de l'existence des nations, ce sont les nations qui sont le produit du nationalisme. Le principe un État, une culture ne s'explique ni par l'idéologie ni par la psychologie, il ne renvoie pas à quelque archaïsme de l'âme des peuples ou des individus. L'État-nation surgit de conditions particulières : les sociétés modernes ne peuvent fonctionner sans un système scolaire diffusant une culture homogène, normalisée et contrôlée par un Etat qui s'identifie à elle. Les démonstrations de ce livre s'appuient sur une vision comparatiste (notamment avec les sociétés de l'Europe de l'Est et du monde arabo-musulman) et sur une mise en perspective des grandes étapes du développement historique.

Univers: 
Genre: 
ISBN: 
978-2-228-88216-3
EAN: 
9782228882163
Parution: 
octobre, 1989
0 pages
Format : 14.0 
x 22.5
Prix: 
28,00€