Naître ennemi

Les enfants des couples franco-allemands nés pendant la Seconde Guerre mondiale
Fabrice Virgili

On les appelait « enfants de Boches ». Entre 1941 et 1949, des dizaines de milliers d’enfants sont nés, en France, de père allemand soldat puis prisonnier de guerre, ou en Allemagne, de père français prisonnier puis soldat de la zone française d’occupation. Des enfants nés ennemis.
Dire l’histoire de ces pères, de ces mères et de ces enfants, lui donner un sens général, suivre leur parcours depuis l’invasion allemande jusqu’à aujourd’hui, tel est l’objet de ce livre qui a nécessité presque dix ans de recherches et qui, à travers les thèmes de la guerre démographique, de la maltraitance et du rejet, de l’amour et de l’abandon, du secret et de la quête des origines, se veut à la fois une histoire politique, une histoire de la filiation et une histoire de l’intime.
Fabrice Virgili, historien, directeur de recherche au CNRS, membre du laboratoire Irice (université Paris 1), est l’auteur de La France « virile » : des femmes tondues à la Libération et, avec Danièle Voldman, de La Garçonne et l’Assassin : histoire de Louise et de Paul, déserteur travesti, dans le Paris des années folles.

Numéros poche: 
961
ISBN: 
978-2-228-91028-6
EAN: 
9782228910286
Parution: 
janvier, 2014
480 pages
Format : 11.0 
x 17.0
Prix: 
10,65€