Les parents ne sont pas responsables des névroses de leurs enfants

Edmund Bergler

Pour Edmund Bergler, ce sont les "élaborations internes" que l'enfant a de ses expériences, les fantasmes qu'il choisit de créer à partir de son environnement, qui ont l'effet le plus tenace. C'est ce qui expliquerait pourquoi les résultats de l'influence extérieure sont limités, voire contradictoires, et pourquoi parents et éducateurs contrôlent moins l'avenir de l'enfant qu'on ne le croit généralement. Ils sont en tout cas impuissants devant cette force décisive qu'est l'élaboration inconsciente des fantasmes de l'enfant.

Genre: 
Numéros poche: 
399
ISBN: 
978-2-228-89392-3
EAN: 
9782228893923
Parution: 
mars, 2001
352 pages
Format : 11.0 
x 17.0
Prix: 
10,65€