Le dernier Moghol

William Dalrymple
France Camus-Pichon (Traducteur)

Né en 1775, Bahdur Shah II, également connu sous son nom de plume, Zafar, fut le dernier empereur moghol. Monté sur le trône à l'âge de soixante-deux ans, dépossédé de ses pouvoirs par la Compagnie anglaise des Indes orientales, il n'en fut pas moins un souverain éclairé, poète raffiné et remarquable calligraphe. Mais en 1857 Delhi fut le théâtre sanglant de la révolte des cipayes, bénie par Zafar puis réprimée par les Britanniques. La plus belle cité de l'Hindoustan fut détruite, et l'empereur dut s'exiler en Birmanie après avoir vu massacrer ses fils et petits-fils. Après Le Moghol blanc, l'écrivain écossais William Dalrymple raconte avec tout autant de brio la fin de la dynastie moghole, formidable synthèse de tolérance religieuse entre l'Inde et l'Islam. Ce qu'il y a d'exceptionnel chez Dalrymple, c'est qu'il est un écrivain sachant réellement écrire. (Salman Rushdie)

Numéros poche: 
757
ISBN: 
978-2-228-90548-0
EAN: 
9782228905480
Parution: 
mai, 2010
720 pages
Format : 11.0 
x 17.0
Prix: 
11,50€