L'Archiduchesse rouge

Friedrich Weissensteiner
Marie Reygnier (Traducteur)

Si les Habsbourg comptent nombre de personnages romanesques, il restait encore à découvrir la figure contrastée d'Elisabeth-Marie (1883-1963), dite Erzsi. Enfant unique du prince héritier Rodolphe - le suicidé de Mayerling - et petite-fille préférée de l'empereur François-Joseph, elle fut rebelle comme son père tout en restant archiduchesse dans l'âme bien après la chute de l'Empire austro-hongrois. Un premier mariage avec le prince Otto Windisch-Graetz tourna vite au cauchemar mais n'aboutit à une séparation qu'en 1924. A cette époque, Erzsi avait déjà rencontré le véritable homme de sa vie, Leopold Petznek, figure majeure du parti social-démocrate autrichien. Elle-même y adhéra, et c'est ainsi que dans la tourmente des années trente elle devint l'Archiduchesse rouge. L'historien autrichien Friedrich Weissensteiner brosse le portrait contrasté d'une femme d'exception, mais aussi celui de la fin d'un monde. (Le Figaro)

Numéros poche: 
841
ISBN: 
978-2-228-90727-9
EAN: 
9782228907279
Parution: 
février, 2012
240 pages
Format : 11.0 
x 17.0
Prix: 
8,65€