PDF icon Lire l'extrait (2.52 Mo)

La vieille qui conduisait des motos

Anne-France Dautheville

Dix ans qu’elle n’était pas remontée sur une moto ! Le jour de ses 60 ans, notre biker de choc cède de nouveau à l’appel de la route, enfourche une BMW800 et part faire un tour de France de l’amitié pour fêter son anniversaire avec les gens qu’elle aime. Son road trip se révèle autant un récit de voyage qu’une méditation tonique sur la vie et une exaltation des sensations à moto. Si "le bonheur est dans l’errance", comme elle aime à dire, le nouveau livre d’Anne-France Dautheville brosse le portrait d’une mémé flingueuse ayant décidé que la vieillesse serait joyeuse et son corps, "moelleux". Toujours nature, habitée par le seul plaisir de vivre, elle manifeste à chaque page une liberté et une ouverture sur le monde qui remettent à leur place nos "horizons" actuels, parfois si étriqués...

Univers: 
Collection: 
ISBN: 
978-2-228-92275-3
EAN: 
9782228922753
Parution: 
janvier, 2019
192 pages
Format : 14.0 
x 20.5
Prix: 
16,80€
  • ils en parlent
« L’écrivain-pilote a bouclé un tour du monde et un tour de France à moto. Lignes droites, courbes, fantaisies, elle assume tout. À 75 ans, seule la vie compte. »

Pleine Vie , Alice Brouard


« Alternant récit de son road trip français, souvenirs et conseils de motarde, son texte brosse le portrait d’une mémé flingueuse qui a décidé que malgré l’âge son corps serait «moelleux», toujours nature, habitée par le seul plaisir de vivre, d’une liberté et d'une ouverture sur le monde qui remettent à leur place nos «horizons» actuels, si étriqués. »

Le Cercle Psy, Jean-François Marmion


« Son nouveau récit, "La vieille qui conduisait des motos", trace le profil d’une femme libre qui porte sur la vie ce regard vif et lucide dont la pertinence et l’énergie joyeuse sont immédiatement contagieuses. »

Le Figaro Magazine, Laurence Haloche


« Ce périple-ci est pétaradant et hilarant, un road-trip philosophique et tonique. »

Elle Hors Série, Julia Dion


« Un récit picaresque ! »

28 minutes - Arte, Elisabeth Quin


« "La vieille qui conduisait des motos", un livre de 192 pages que celle qui fut tour à tour et en même temps journaliste, écrivain, égérie de la maison de couture Chloe (en 2016), a fort bien troussé, comme d'habitude. »

Moto Journal, Thomas Baujard


« Le récit drôle et original d'un itinéraire hors des sentiers battus. »

Elle, Flavie Philipon


« À 74 ans, cette ex-bikeuse de choc publie "La vieille qui conduisait des motos", un récit de voyage décoiffant sur son «tour de France de l'amitié». L'occasion de revenir sur une existence palpitante, qu'elle a menée à cent à l'heure. »

Nous Deux, Valérie Josselin


« Elle évoque ces pistes qui traversaient les déserts, les steppes et les villages. Elle repart, dans ses voyages en solitaire, pleins d'amis magnifiques et de rêves d'enfants.[...] Un vie pétaradante. Pleins gazs. »

Livres Hebdo, Laurent Lemire