La Raison nomade

Jean Borreil
Genevieve Borreil
Jacques Ranciere (Préfacier)

Ce livre retrace la trajectoire de pensée de Jean Borreil, depuis sa participation aux Révoltes logiques (1975), jusqu'à sa disparition en 1992.
Trois gestes scandent sa démarche : la nomadisation de la raison, ce mouvement qui par écarts et détours éloigne la raison de ses repères classiques de ses origines et de ses fins et qui, congédiant l'idée de patrie, lui barre du même coup la voie d'un «impossible retour à Ithaque» ;
- l'attention prêtée à Diogène le Cynique, qui dévoile ce qu'occulte la fondation platonicienne et qui dénonce l'ordre politique et ontologique du philosophe roi assignant à chaque catégorie et à chaque fonction sa place ;
- l'insistance sur notre condition d'exilé qui conduit par des déplacements multiples à la redécouverte des singuliers, ces singuliers ordinaires qui, à tout moment, peuvent devenir extra-ordinaires.
À parcourir "les antinomies du spécifique", la raison nomade rencontre le paradoxe d'une singularité non subjective.
Ainsi s'ouvre une voie étroite et fragile, précieuse dans sa précarité même : parier contre l'universalisme qui est la traduction d'une arrogance et pourtant, loin de toute appartenance identitaire, maintenir le primat de l'égalité des semblables. L'artiste - ou tout autre exemple de vagabond de l'universel dessine une autre expérience d'humanité : l'exposition au déracinement. 

 

Univers: 
Genre: 
ISBN: 
978-2-228-88670-3
EAN: 
9782228886703
Parution: 
mai, 1993
264 pages
Format : 14.0 
x 22.5
Prix: 
31,95€