La mémoire spoliée

Les archives des Français, butin de guerre nazi puis soviétique
Sophie Coeure

Août 1940 : l'original du Traité de Versailles est saisi par les Allemands et envoyé à Berlin. Comme cette source clé de l'histoire européenne, des millions de documents publics ou privés, archives ministérielles, d'institutions juives ou de la franc-maçonnerie, correspondances, livres, photographies, appartenant à des hommes célèbres ou à des anonymes, vont connaître, dès la défaite, une étrange odyssée, parcourant des milliers de kilomètres. Quel est le sens de ce mémoricide, tant pour les spoliateurs que pour les spoliés ? Alors que notre monde semble obsédé par la mémoire des grands crimes du XXe siècle, cette histoire inédite des pillages de la Seconde Guerre mondiale révèle le rôle fondamental que jouèrent, pour les nazis et les Soviétiques, la connaissance des rouages des régimes adverses, le contrôle du passé, l'assassinat des mémoires collectives ou privées.

Univers: 
Collection: 
ISBN: 
978-2-228-90148-2
EAN: 
9782228901482
Parution: 
janvier, 2007
272 pages
Format : 14.0 
x 22.5
Prix: 
22,50€