La Haine dans le contre-transfert

Donald W. Winnicott
Sebastien Smirou (Préfacier)
Jeannine Kalmanovitch (Traducteur)

« L’ai-je frappé ? Non. Mais j’aurais été forcé de le faire si je n’avais tout su de ma haine. » (D. W. Winnicott)

 
Pourquoi certaines personnes ont-elles besoin de se faire haïr pour se sentir aimées ? Un psychanalyste peut-il éprouver de la haine envers son patient ? Et une mère, peut-elle avoir de « bonnes » raisons de haïr son enfant ? Un essai visionnaire, aussi crucial que La Mère suffisamment bonne, où Winnicott montre que pour soigner et soutenir, il faut parfois être capable de rendre « haine pour haine »…

Genre: 
Numéros poche: 
970
Traduit de l'anglais
ISBN: 
978-2-228-91055-2
EAN: 
9782228910552
Parution: 
mars, 2014
128 pages
Format : 11.0 
x 17.0
Prix: 
6,60€