PDF icon Lire l'extrait (1.79 Mo)

La France gastronome

Comment le restaurant est entré dans notre histoire
Antoine De Baecque

Notre gastronomie est née à la fin du XVIIIe siècle. Quelques décennies plus tard, elle avait conquis le monde. Grâce à l’invention du restaurant à l’automne 1765, puis à son formidable essor à la Révolution et au XIXe siècle, plus personne n’ignore désormais que le Français aime manger, qu’il mange bien et qu’il sait en parler. Nous le devons à Mathurin Roze de Chantoiseau, le premier restaurateur de l’histoire, mais aussi à Grimod de La Reynière, premier grand critique gastronomique, à Antoine Carême, premier cuisinier vedette, à Brillat-Savarin, premier intellectuel de la table, et à Escoffier, qui propulsa la cuisine française dans la modernité. Nous le devons encore à la sauce poulette, qui permit aux restaurateurs de s’imposer définitivement face aux traiteurs et aux aubergistes, et nous le devons aux centaines de milliers de clients que les cuisiniers durent ensuite apprendre à séduire quotidiennement. C’est ce moment historique de notre culture que raconte Antoine de Baecque, le moment où la cuisine est devenue un trait spécifique de l’identité française.

Univers: 
Collection: 
ISBN: 
978-2-228-92264-7
EAN: 
9782228922647
Parution: 
janvier, 2019
240 pages
Format : 15.5 
x 23.5
Prix: 
22,00€
  • ils en parlent
« À déguster sans modération ! »

L'Histoire


« Un livre passionnant sur la naissance de la restauration et l’essor de la gastronomie qui l’accompagne. »

Les bonnes choses - France Culture, Caroline Broué


« Un livre passionnant sur l'histoire des restaurants, ceux qui ont fait la notoriété de la gastronomie française aux 4 coins du monde. »

Vous m'en direz des nouvelles - RFI, Jean-François Cadet


« Au fil des pages, on retrouve les grands noms gourmands de l'époque, et des recettes inoxydables (oeufs Toupinel, pêche Melba...). »

Elle à table, Danièle Gerkens


« Dans un ouvrage passionnant et documenté, l’historien Antoine de Baecque raconte la naissance de la gastronomie et du restaurant français, à la fin du XVIIIe siècle. [Il] à éveiller et maintenir l’appétit d’histoire de son lecteur. Son érudition a l’élégance de ne pas peser sur l’estomac. »

Sud Ouest Dimanche, Benoît Lasserre


« Antoine de Baecque se penche sur la naissance du restaurant et l'essor de la gastronomie, qui ont accompagné le passage d'une société aux valeurs aristocratiques à celle de la bourgeoisie triomphante. »

Valeurs Actuelles, Olivier Maulin


« Le livre d'Antoine de Baecque, très nourrissant, n'est jamais pesant. À chaque chapitre, on remet volontiers le couvert. »

Le Canard enchaîné, Frédéric Pagès


« Antoine de Baecque nous montre comment la gastronomie est devenue un art, à la fois monument national, état d'esprit et emblème d'une civilisation "à la française".     »

Le Parisien, Charles de Saint-Sauveur