Kant, le ton de l'histoire

Francoise Proust

Peut-on encore parler d'histoire aujourd'hui ? A cette question, la réponse ne peut être qu’affirmative. C'est Kant qui, grâce à l'arc formé par la Critique de la raison pure et la Critique de la faculté de juger, nous offre la possibilité d'élaborer, non une philosophie de l'histoire, mais une pensée de l'histoire. Car en histoire, comme ailleurs, l'essentiel n'est jamais le quoi (le quid), ni même le comment (le quod) mais le ton de l'événement, le mode sur lequel passe et repasse le trait de la liberté, la manière infime et pourtant absolument juste dont un présent s'affecte et affecte en retour son passé et son avenir. L'histoire n'est-elle pas promesse ? N'est-elle pas, comme Walter Benjamin le répétera après Kant, une succession sans cesse interrompue de chances à saisir, de vols et d'envols de la liberté qu'il faut savoir pressentir et deviner ? Aux contemporains, dans le présent, revient la charge de se faire les porteurs de leur tradition.

Univers: 
Genre: 
ISBN: 
978-2-228-88333-7
EAN: 
9782228883337
Parution: 
février, 1991
0 pages
Format : 0.0 
x 0.0
Prix: 
26,50€