Histoires véridiques de l'imposteur Giorgio del Giglio, qui renia la foi chrétienne et prétendit servir Soliman le Magnifique

Florence Buttay

Sept fois capturé par des pirates barbaresques, deux fois renégat de la foi chrétienne, Giorgio del Giglio (v. 1520-v. 1579), originaire d’une petite île de Toscane, fut tour à tour soldat, ambassadeur, négociateur, espion, interprète, marchand d'esclaves, parfois esclave lui-même. Il passa plus de dix ans dans l’Empire ottoman, où il prétend avoir accompli maintes missions pour le sultan Soliman le Magnifique, puis le duc de Florence, Côme de Médicis. Il sillonna le Proche et le Moyen-Orient, et aurait même poussé jusqu'à la Chine. Ses fabuleux récits de voyage tiennent à la fois de l’autobiographie, de l’encyclopédie, de la cartographie et de la controverse religieuse.
Comme Carlo Ginzburg avait tiré du néant son meunier du XVIe siècle dans Le Fromage et les Vers, Florence Buttay a redonné vie à la figure de cet imposteur qui vendit ses services d’espion au plus offrant et rêva d’une concorde religieuse en pleine Contre-Réforme. Elle nous conte ici les tribulations d’un passeur de frontières de la Renaissance, toujours en quête d’identité entre deux rives de la Méditerranée, entre Orient et Occident, qui n’est pas sans évoquer le Léon l’Africain de Natalie Zemon Davis (Payot, 2007).
 
Maîtresse de conférences en histoire moderne à l'université Bordeaux Montaigne, Florence Buttay s'intéresse à la transmission et aux usages politiques des textes et des images dans l'Europe de la Renaissance.

Univers: 
Collection: 
ISBN: 
978-2-228-91912-8
EAN: 
9782228919128
Parution: 
mars, 2018
304 pages
Format : 15.5 
x 23.5
Prix: 
21,00€