Faut-il arrêter de faire des enfants pour sauver la planète ?

Entre question de société et choix personnel
Emmanuel Pont

« J’ai trois enfants... Je sais, désolée, c’est pas écolo. »

Si avoir un enfant est ce qu’on peut faire de pire pour l’environnement, faut-il y renoncer et culpabiliser pour ceux que l’on a déjà ? À l’échelle de l’humanité – bientôt huit milliards d’individus –, est-il indispensable de réduire la population mondiale pour « sauver la planète » ?
Entre question de société et choix personnel, Emmanuel Pont propose une enquête transdisciplinaire croisant démographie, environnement, politique et éthique. Il nous emmène de l’histoire de la population mondiale aux incertitudes sur l’avenir, en passant notamment par la croissance démographique en Afrique, le débat sur la surpopulation, le défi de l’alimentation, les calculs du poids carbone d’un enfant ou les mécanismes politiques de la crise écologique. Ce livre apporte ainsi un regard à la fois scientifique et humaniste sur ce sujet propice aux idées reçues et aux raccourcis dangereux.

Après des études d'ingénieur à CentraleSupélec et un master à Sciences-Po, Emmanuel Pont a été consultant puis patron de startup. Il écrit depuis 2019 un blog, Enquêtes écosophiques, où il tente de répondre aux questions écologiques à l'intersection de la science et de la politique.

Collection: 
ISBN: 
978-2-228-92968-4
EAN: 
9782228929684
Parution: 
février, 2022
320 pages
Format : 14.0 
x 22.5
Prix: 
19,00€