Contribution à une métacritique de la théorie de la connaissance

Theodor W. Adorno
Christophe David (Préfacier)
Christophe David (Traducteur)
Alexandra Richter (Traducteur)

Theodor W. Adorno n'a cessé sa vie durant de s'expliquer avec Husserl. Dès 1924, il consacre sa première thèse au fondateur de la phénoménologie. Paru en 1956, « Contribution à une métacritique de la théorie de la connaissance » est un livre auquel Adorno a commencé de travailler dans les années 30 et qui lui tenait tant à coeur qu'il s'y est attelé pendant plus de vingt ans. Les essais réunis dans ce volume constituent une véritable lecture de l'oeuvre de Husserl. Adorno y distingue un premier Husserl, l'inventeur de la phénoménologie et critique des théories néokantiennes de la connaissance, et un second Husserl revenant sur la radicalité du geste de la phénoménologie et son ambition de concevoir une véritable philosophie première, pour finir par proposer une philosophie transcendantale renouant, sur certains points, avec ce qui n'est autre que le néokantisme. C'est au premier Husserl que va toute la sympathie philosophique d'Adorno, au phénoménologue qui, dans le sillage de Bergson, a affirmé avec force l'existence d'un monde antérieur à celui qu'a construit la raison.

Univers: 
Genre: 
ISBN: 
978-2-228-90704-0
EAN: 
9782228907040
Parution: 
novembre, 2011
304 pages
Format : 14.0 
x 22.5
Prix: 
25,50€