Carnets de solidarité

Plongée dans une France qui défend sa tradition d'accueil
Julia Montfort

Une enquête nécessaire à l'heure des pulsions de murs
Depuis 2015, la France est le théâtre d’un durcissement de sa politique migratoire, auquel répond, de façon impulsive, une vague de solidarité sans précédent. « Tu n’es pas mon ennemi », semblent dire à l’étranger ces nouveaux résistants. C’est à ces derniers – dont l’auteure a rejoint les rangs en 2017 − que ces Carnets donnent la parole : au fil des rencontres, nous
découvrons leurs actions et leurs difficultés – ils agissent le plus souvent dans l’illégalité −, mais aussi leur bonheur, la solidité des liens tissés et l’alignement éthique qui naissent dans l’accueil.
Ces Carnets sont enfin l’occasion d’une réflexion nourrie par de nombreux témoignages de personnalités publiques − Damien Carême et le philosophe Guillaume Le Blanc, entre autres − autour de l’enjeu primordial de l’accueil des exilés, en France et dans le monde.

Julia Montfort a 36 ans quand elle ouvre sa porte à un « migrant » : Abdelhaq est tchadien, il a connu l’enfer libyen
et la traversée de la Méditerranée en bateau pneumatique. La journaliste raconte avec humanité cette expérience
première, puis sillonne la France pour comprendre les racines profondes de l’élan solidaire qui anime les citoyens résistants.
Une websérie documentaire est née de son périple, que prolonge aujourd’hui cette enquête inédite.
Auteur-compositeur-interprète, écrivain, réalisateur, Abd Al Malik s’engage depuis plus de vingt ans sur les questions d’intégration et d’identité. Il est le parrain de Thot, première école de français diplômante pour les réfugiés et demandeurs d’asile.

Collection: 
ISBN: 
978-2-228-92686-7
EAN: 
9782228926867
Parution: 
octobre, 2020
288 pages
Format : 14.0 
x 20.5
Prix: 
17,00€