Le Feu aux poudres

Philippe Huet

Le Havre, mai 1936. Le monde ouvrier, marqué par les horreurs de la Grande Guerre, par sa défaite à l’issue des grèves de 1922 et par le chômage massif des années 1930, est électrisé par la victoire du Front populaire. L’affaire Durand, considérée comme l’affaire Dreyfus du pauvre, la brutalité du patronat local, les combines politiques, les coups bas des « jaunes » : rien n’a été oublié, alors que dans l’ombre se structure un Parti communiste rompu au secret et à l’art de la manipulation. C’est chez Breguet, fleuron de l’industrie aéronautique française où règne une discipline de fer, que l’épreuve de force commence. Pour la première fois, des usines sont occupées, ce qui déclenche un mouvement national d’une ampleur sans précédent. Louis-Albert Fournier, journaliste aux convictions progressistes mises à rude épreuve, tente de s’infiltrer chez Breguet, pendant que du côté patronal, les nerfs commencent à flancher…
Philippe Huet rend comme personne l’atmosphère portuaire du Havre, ses combats sociaux, ses magouilles politiques. Après Les Quais de la colère et Les Émeutiers, Le Feu aux poudres conclut son triptyque consacré aux luttes ouvrières havraises. Il a reçu en 1995 le Grand Prix de littérature policière.

ISBN: 
978-2-7436-3658-6
EAN: 
9782743636586
Parution: 
avril, 2016
300 pages
Format : 15.5 
x 22.5
Prix: 
20,00€