L'Australie, c'est en bas à droite

Anne-France Dautheville

Vingt-cinq mille kilomètres sur une BMW 750, le tour complet de l’Australie – et une vie bouleversée. Nous sommes en 1975, Anne-France Dautheville a 31 ans. Deux ans plus tôt, l’Afghanistan avait été pour elle la terre des rencontres (Et j’ai suivi le vent) ; l’Australie sera celle de l’émerveillement face à l’immensité d’un monde-racines, un monde d’avant les êtres humains, un monde où, mieux que dans le désert, elle ressentira ce que veut vraiment dire « être seul au monde ». Et puis ce périple, elle le débuta la peur au ventre : on lui avait trouvé une boule dans un sein, elle décida de faire un « trip magique », son dernier voyage, qui serait aussi le plus beau, le plus intense ; en bas à droite de la mappemonde il y avait l’Australie, une Australie bien plus sauvage qu’aujourd’hui – et c’est sur cette île-continent qu’elle pointa le doigt.
Anne-France Dautheville est la première femme à avoir fait en solitaire le tour du monde à moto, au début des années 1970. Elle le raconte dans Et j’ai suivi le vent. Elle est également l’auteur de La vieille qui conduisait des motos.

Univers: 
Collection: 
ISBN: 
978-2-228-92743-7
EAN: 
9782228927437
Parution: 
février, 2021
250 pages
Format : 14.0 
x 20.5
Prix: 
19,00€
  • ils en parlent
« "Elle fut la première femme à boucler un tour du monde à moto. L'aventurière raconte dans un livre son périple en Australie en 1975, l'un des nombreux exploits qu'elle a accomplis au guidon." »

Les années d'aventures de "la bourgeoise à cambouis", Le Grand Parisien